Catégorie : Sections locales

L’OIT s’engage contre la violence et le harcèlement au travail

L’Organisation internationale du travail (OIT) a adopté, le 21 juin dernier, une convention internationale pour combattre la violence et le harcèlement au travail. À Genève, la délégation CFE-CGC a pris une part active aux travaux.

Une avancée historique. À l’occasion de son centenaire, l’Organisation internationale du Travail, réunie à Genève en juin dernier en grande assemblée en présence des 187 États membres et des partenaires sociaux, a adopté la première convention internationale pour l’élimination de toutes formes de violence et de harcèlement dans le monde du travail.

« Ces nouvelles normes reconnaissent le droit de chacune et de chacun à un monde du travail sans violence ni harcèlement, a salué Guy Ryder, directeur général de l’OIT. La prochaine étape consiste à mettre en place ces protections pour que nous créions un meilleur environnement de travail, plus sûr, plus décent pour les femmes et pour les hommes. »

Protéger les travailleurs, quel que soit leur statut contractuel

Cette nouvelle norme internationale définit la violence et le harcèlement comme des comportements, des pratiques ou des menaces « qui ont pour but de causer, causent ou sont susceptibles de causer un dommage d’ordre physique, psychologique, sexuel ou économique ». Elle a pour but de protéger les travailleurs et les employés, quel que soit leur statut contractuel, et inclut les personnes en formation, les stagiaires et les apprentis, les travailleurs licenciés, les bénévoles, les personnes à la recherche d’un emploi, les candidats à un emploi.

La convention de l’OIT s’applique à l’ensemble du monde du travail, y compris dans les espaces publics et privés lorsqu’ils servent de lieu de travail, à l’occasion des trajets domicile-travail, de déplacements, de formations ou d’activités sociales liées au travail. Elle couvre aussi la violence et le harcèlement qui s’exercent dans le cadre des technologies de l’information et de la communication liées au travail.

La première convention depuis celle sur le travail domestique, en 2011

La CFE-CGC, présente en Suisse avec une importante délégation conduite par Catherine Houlmann, délégué nationale confédérale, a participé activement aux travaux menés en amont ces dernières années pour aboutir à cette nouvelle convention historique qui entrera en vigueur 12 mois après sa ratification par au moins deux États. Toutes ces discussions ont permis de faire évoluer le texte : définition, champs d’application… C’est une étape importante car cette convention contre les violences au travail crée des nouveaux droits pour tous les salariés, renouant avec une production normative de l’OIT interrompue depuis la précédente convention adoptée en 2011 sur le travail domestique.

Réforme de la fonction publique

Nathalie Makarski , présidente de la fédération des services public CFE-CGC  en interview sur le sujet.

 

Pas de trêve estivale, une rencontre marseillaise

Pas totalement, la trêve estivale pour la présidente d’Acteurs Santé en ce mois d’août 2019, en effet profitant de son séjour dans le Gard, Nadège Ducoudard a poursuivi le développement de notre syndicat.

Direction Marseille, l’hôpital de la Timone à la rencontre du docteur Patrice Bourgeois président local de la section du syndicat national des scientifiques hospitaliers (SNSH). Le SNSH est historiquement le partenaire privilégié d’Acteurs Santé, il le demeure dans cette rencontre estivale.

Nadège et Patrice ont travaillé ensemble sur le développement d’une section Acteurs Santé à la Timone. Ils ont également échangé sur le fonctionnement des sections locales et leurs positionnement face à la direction des établissements et les directions des ressources humaines.

Une nouvelle rencontre est prévue à Marseille courant octobre. Nadège et Patrice y rencontreront des personnels au cours d’une réunion publique. Souhaitons que ce travail aboutisse à la création d’une section marseillaise.

Merci à Patrice et au SNSH et à Nadège pour son grand investissement

L’arbre qui cache la forêt – communiqué de presse

Depuis quelques semaines les services des urgences de notre pays se soulèvent contre un système qui touche à sa fin.

Derrière cette révolte compréhensible, c’est l’Hôpital PUBLIC en entier qui souffre ! 

Depuis trop longtemps, les différents « décideurs » excluent les professionnels de terrain de la réflexion. Les décisions sont imposées sans aucune concertation.

Les primes créent des disparités entre le personnel, la division n’est pas souhaitable.

Bien sûr, nous sommes conscients que l’argent public doit être dépenser avec efficience, mais quand comprendront-ils que l’Hôpital PUBLIC n’est pas une entreprise …. 

Combien de temps notre ministère va-t-il faire la sourde oreille ?

Et si l’Etat permettait aux soignants de se recentrer sur leur mission première : LE PATIENT.

Combien de démissions, de suicides, de fautes allons-nous devoir subir pour que l’Etat ouvre enfin les yeux et prenne ses responsabilités ?

Acteurs Santé demande une prise en compte de la souffrance de l’ensemble du personnel et souhaite un livre blanc sur l’HÔPITAL PUBLIC dans de bref délais.

STOP AU MASSACRE ET BIENVENUE AU DIALOGUE CONSTRUCTIF !

Nouveau bureau national

De gauche à droite : Nadège DUCOUDARD, présidente / Christophe MAZOYER, trésorier (le 1 er novembre)/ Jacqueline LE PENNEC, secrétaire générale

Le 13 juin 2019 s’est réunit le Conseil d’administration de notre syndicat. Nous avons accepté la démission du président Gabriel FEBVAY en retraite prochainement. Nous l’avons remercié chaleureusement pour la création du syndicat et pour le travail accompli. Il reste président honoraire.

Nous avons procédé à l’élection du nouveau bureau. Nadège DUCOUDARD est élue présidente, Jacqueline LE PENNEC devient secrétaire générale, Christophe MAZOYER sera trésorier à partir du premier novembre, et Fréderic HEBERT, actuel trésorier prendra la place de trésorier adjoint pour accompagner Christophe dans ses nouvelles fonctions.

Une journée studieuse qui a permis d’avancer sur l’organisation du syndicat, les sujets d’actualités et les projets à venir.

Nous avons eu le plaisir d’avoir à nos côtés M Loïc FANOUILLERE, vice -président de la fédération des services publics et l’honneur d’accueillir M François HOMMERIL, président de la CFE CGC.

Une journée riche en rencontres, en échanges qui a permis de renforcer la cohésion du conseil d’administration.

Correspondance de l’ordre national Infirmiers

Un certain nombre de personnels infirmiers ont reçu un mail de l’Ordre National Infirmier concernant l’inscription obligatoire à l’Ordre. Ces mails pourraient paraître comme étant du Phishing, il n’en n’est rien. Nous avons pris contact avec l’Ordre qui nous a confirmé être bien à l’origine de ces mails.

Vous pouvez y répondre en toute confiance.

Création de la page officielle Facebook de notre syndicat





Toute l’équipe nationale d’Acteurs santé ainsi que tous les adhérents ont le plaisir de vous annoncer la création de la page officielle Facebook de notre syndicat. Visitez ici

Diplôme d’infirmier – Arrêté du 12 décembre 2018

Nous attirons votre attention sur la publication au journal officiel du 15 décembre 2018 de l’arrêté du 13 décembre 2018 modifiant l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’Etat d’infirmier.

Cet arrêté fixe les nouvelles modalités d’entrée dans les IFSI, à compter de septembre 2019. 

Le concours d’entrée est remplacé par une sélection après inscription via la plateforme « Parcoursup », pour les candidats titulaires du baccalauréat ou de son équivalence.

Les candidats relevant de la formation professionnelle continue, doivent justifier de trois ans de cotisation à un régime de protection sociale à la date d’inscription aux épreuves de sélection (entretien portant sur l’expérience professionnelle du candidat et épreuve écrite comprenant une sous-épreuve de rédaction et/ou de réponses à des questions dans le domaine sanitaire et social et une sous-épreuve de calculs simples). 

Sous la responsabilité et la coordination de l’ARS, les établissements se regroupent par territoire dans le cadre du conventionnement universitaire signé avec la région en vue de faire l’objet d’un même vœu, dit multiple.

Une commission d’examen des vœux constituée au sein du regroupement territorial, examine les candidatures et ordonne les candidatures retenues. 

Une réponse unique, par vœu ou vœu multiple sera apportée à chaque candidat.

L’arrêté en pdf ici

Elections professionnelles – Communication

Avant la publication des résultats définitifs, 

Gabriel Febvay, le président se réjouit et déclare : ” Nous sommes très satisfaits des résultats que nous avons obtenus, toutes les sections ayant présenté des listes ont obtenus des sièges. Les sections ayant déjà des élus ont progressé dans leur nombre de sièges.  Une section (St-Dié-des-Vosges) est arrivée en tête obtenant 6/10 sièges  au CTE.”

Le président et Nadège Ducoudard, la Secrétaire Générale félicitent et remercient les membres des sections pour leur investissement, leur engagement et la réussite de leur campagne.

A tous les agents de tous grades, catégories et statuts, les adhérents d’Acteurs Santé vous adressent leurs sincères remerciements pour la confiance accordée.

Section du CHRU de Tours – Mise en ligne de leur site web

Acteurs Santé se réjouit de la mise en ligne du site de sa section locale de Tours.

Félicitations aux membres de la section et en route pour les élections professionnelles du 6 décembre 2018.

visiter le site, ici